• Politiser son lycée ?

    Politiser son lycée ?

     

     

    Durant mes deux dernières années de lycée, j'ai eu l'occasion de m'intéresser un peu plus à ce qu'il se passe dans mon lycée et dans l'esprit des lycéens. Donc avec des amis nous avons organisé des évènements afin de politiser nos camarades. J'ai donc envie de vous partager ce que nous avons réalisé et ainsi vous donner des idées pour votre lycée !

     

    Comment faire ?

    Le meilleur moyen de pouvoir organiser des choses, c'est de faire parti du Conseil de Vie Lycéenne et pourquoi pas de la Maison des Lycéens. Pour ma part je faisais parti du CVL en terminale. On est élu par tous les élèves du lycée pour 2 ans il me semble, 1 an quand on est en terminal avec un suppléant pour prendre la relève. Si vous n'avez pas réussi à accéder au CVL, vous pouvez toujours entrer en contact avec les membres pour qu'ils fassent valoir vos idées puisqu'ils vous représentent. On faisait ainsi une réunion tous les mercredis midi de 30-40 minutes avec ceux qui pouvaient.

    Alors je sais que dans certains lycées c'est très barbant d'être au CVL, car on nous laisse absolument aucune liberté et on est juste là pour dire que ça existe. Dans ce cas, je vous souhaite bon courage pour changer les choses, mais c'est possible ! Chez moi, on n'a pas vécu ça et on a eu la chance d'avoir un personnel très réactif. De plus, l'administration nous a félicité et ils étaient heureux d'avoir un CVL performant qui ne se bâtait pas pour avoir un distributeur de bonbons (alors qu'on a déjà une cafet).

    Je pense qu'on sous estime trop ce qu'on peut faire, alors que les possibilités sont là.

     

    Réfléchir à ce qui touche le plus les lycéens

    Il est important pour atteindre un maximum d'élèves de s'intéresser à ce qui les touche directement.

    • Ça peut être très ciblé : par exemple pour les lycées en zone rurale, prendre pour campagne les transports en commun.

    • Ça peut concerner des minorités mais qui restent une cause que l'on doit tous mener comme :

    - le racisme

    - l'homophobie

    - la présence de repas vegan

    - la prise en compte des handicaps

    - ...

    • Mais ça peut aussi être des campagnes qui nous touchent tous comme :

    - le sexisme

    - le harcèlement

    - l'homophobie

    - une cantine qui privilégie le circuit court

    - Parcoursup

    - ...

     

    Vous pouvez bien entendu étendre ces listes, vous aventurer sur des campagnes plus grandes mais ce sera compliqué. On a tenté la campagne Palestine mais c'est très dur de politiser là dessus.

    Sur nos deux ans on s'est focalisé principalement sur le sexisme. Mais d'autres politiques sont entrées en jeu comme le vegannisme, les animateurs culturels et Parcoursup.

     

    Nos actions au lycée

    Alors pour vous donner quelques idées, je vais vous présenter ce que l'on a réalisé en deux ans. Je vais aussi vous raconter des petites anecdotes sur des échecs et les choses qui ne servent à pas grand chose.

    Self / cantine

    Sous la demande d'élèves, on a essayé d'instaurer des repas vegans tous les jours en plus des repas normaux pour les élèves vegans ce qui s'avère difficile pour des questions de casseroles (sur 500 élèves 11 sont vegans). On n'a pas pu instaurer ce que l'on souhaitait, mais désormais une semaine sur deux il y a un repas vegan pour tout le monde (ce qui nous a apporté la haine de nos camarades carnivores). Ce qui est un peu un échec mais j'espère que les prochains membres porterons ceci.

    Sexisme / féminisme

    On a eu l'occasion de faire des activités à ce sujet :

    •  on a organisé un Accompagnement Personnalisé (AP) féministe. Je ne sais pas comment c'est chez vous, mais les AP ne sont pas des heures en plus passées avec ton prof de maths chez moi. On fait des activités proposées par des professeurs comme théâtre en allemand, organisation du cross du lycée, apprendre à s'organiser, etc. On a eu l'initiative de faire un AP mené par des élèves concernant le féminisme, question qui nous touche tous pour ainsi mener sur la politique en général. On a donc créé le contenu, dirigé l'heure. On a découpé nos heures ainsi :

    - diffusion du film La domination masculine + questionnaire

    - retour sur le film et questions sur le sujet

    - la jeunesse et la politique avec des intervenants

    - présentation des différents partis par la vidéo du Palmashow

    Puis les dernières heures avaient été mangées par le mois de mai. Cet AP était composé d'une vingtaine d'élèves de première filles comme garçons et a mené à beaucoup de débat. Les élèves étaient compréhensifs et nous respectaient pour ce que l'on faisait.

    •  on a organisé une conférence sur les produits hygiénique féminins en contactant une médecin, ce fut une réussite puisque des élèves de tous sexes sont venus (malgré une majorité féminine) mais aussi de toutes classes (filières et années)

    •  projet qui a échoué, nous voulions organiser une semaine féministe avec affiches et activités mais on a été très pris par le temps (bac blanc, vacances, jours fériés et bac, la fin des cours est vite arrivée). Nous voulions organiser un après-midi film en partenariat avec le cinéma, faire une activité sexualité et pâte à sel (pour montrer le silence présent sur la sexualité de la femme) et une conférence. 

    •  projet qui n'a pas échoué mais qui n'est toujours pas fait : accrocher une poupée gonflable avec un message féministe au lycée (on compte le faire pour la rentrée)

    • projet qu'on n'a pas eu le temps d'aborder en réunion, repeindre les toilettes de nos lycées : on a toujours des toilettes roses pour les filles et bleus pour les garçons !

     

    Bourse aux livres

    Dans mon lycée, on doit acheter tous les bouquins tous les ans pour parfois ne même pas les utiliser. On a donc voulu faciliter les choses en faisant acheter au lycée les livres et emprunter ainsi le même système qu'au collège. Parce que les manuels à 100€, plus la calculatrice à 70€, c'est énorme pour des choses dont on ne se sert pas forcément. 

    Malheureusement c'est complexe et ce serait à perte pour le lycée (lol). Donc on a seulement réussi à organiser une semaine après le bac où les membres du CVL restent au lycée et où les élèves déposent leurs livres et on les revend. C'est loin d'avoir été ce que l'on souhaitait mais ça facilite quand même la tâche.

     

    Les animateurs culturels

    On habite dans l'ex Poitou-Charentes, région où Ségolène Royale avait mis en place en 2008 des animateurs culturels chargés d'apporter de la culture au lycée par des animations, de l'aide. Cependant, la nouvelle région a décidé d'élargir cela à l'ensemble de la Nouvelle Aquitaine mais en supprimant une vingtaine de postes. Ce qui revient à un animateur culturel pour six lycées. Seulement ces personnes sont essentielles dans nos lycées. Notre animateur nous aide pour nos TPE (c'est grâce à lui que j'ai réalisé le mien que je vous présentais sur mon ancien blog) voire pour des projets personnels, il surveille la salle de musique et se charge de la réalisation de notre super fête du lycée. Le perdre est une catastrophe.

    Notre animateur nous connait tous, c'était donc un sujet fort qui nous touchait tous. On a pris contact avec les autres lycées de la région pour organiser une manifestation. On a réussi à organiser une manifestation avec le lycée professionnel. Les élèves étaient à fond dedans, on a passé la matinée à faire des banderoles avec des super slogans comme "Touche à ton cul pas à ma culture !" et l'après-midi on a bousculé les rues de notre petite ville avec nos banderoles.

    Cette manifestation a permis à de nombreux élèves de vivre une manifestation et j'espère, a poussé certains à s'intéresser à la politique.

     

    Parcoursup

    Suite aux animateurs culturels, on a essayé de remobiliser les élèves en les invitant à une conférence sur Parcoursup par des professeurs de faculté et un étudiant. La conférence se déroulait en ville à 19h, ce qui a attiré seulement deux élèves (mis à part nos potes et nous mais on était déjà politisé là dessus ça ne servait à rien).

    On a donc souhaité organiser la même conférence au sein du lycée. Malheureusement nous avons été pris par le temps et notre lutte s'est limitée aux tracts.

    (allez lire mon article si vous le souhaitez)

     

    Les petits trucs en plus

    On n'a pas fait que ça au lycée. On a aussi fait d'autres trucs un peu moins sympas pour le lycée mais qui restent gentillets. Par exemple, taguer le muret en face du lycée ainsi que les abris bus scolaires de citations de Marx et du Che (on l'a fait bien six fois, ils ont chaque fois peint par dessus mais nous ont jamais dit quoique ce soit, alors qu'ils savaient que c'était nous on a tout avouer le dernier jour aux pions). Taguer Free Palestine ne fonctionnera pas trop non plus. Mais on envisage de changer les drapeaux du lycée par ceux de la Palestine. 

    On a aussi fait des banderoles pour les manifestations que l'on accrochait un peu partout à une heure du matin pour qu'au final elles soient décrochées à 10h30 et que l'on soit crevé en cours. On collait des autocollants sur les poubelles et les toilettes aussi.

    C'était de bons moments à chaque fois ! 

     


     

     

    Je suis contente de vous écrire cet article, car militer au lycée était vraiment génial. C'est avec pleins de nostalgie que je l'ai écrit ! Militer au lycée m'a permis de vaincre ma timidité, de m'adresser à des classes entières d'élèves, devant des profs, de savoir formuler ma pensée et imposer mon avis dans un groupe. C'est une expérience à vivre ! J'espère que vous envisagerez de vous investir dans une cause après avoir lu cet article, si ce n'est pas déjà le cas. Bonne journée à vous !


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Samedi 1er Septembre 2018 à 13:19

    C'était vraiment très intéressant à lire ! Dans mon lycée on a aussi un CVL et une MDL, le problème est qu'ils n'ont entamés aucuns projets ou du moins, on est au courant de rien. Je sais juste qu'en début d'année ils ont repeints le foyer mais c'est tout. On ne sais même pas qui sont les membres. Même qu'on voudrait les rejoindre, nous n'avons jamais eu la moindre informations à ce sujet. Donc voir tout ce que vous avez entrepris, je trouve ça super :)

    En fin d'année j'ai eu la chance de faire parti d'un ap nature, donc on a planté des arbres, et fait des pancartes explicatives aux arbres de mon lycée, et en début d'année j'ai une réunion pour 'passer le flambeau' aux 2nd. Nous avons commencé à travailler sur un parcours pédagogique dans le parc de mon lycée (qui fait plusieurs hectares), malheureusement nous avons été prit par le temps, donc se sera aux 2nd de le réaliser. 

    • Voir les réponses
    2
    Samedi 1er Septembre 2018 à 22:53

    J'aurais aimé voir cet article l'année dernière, peut-être que ça m'aurait poussé à me lancer parce que j'ai toujours hésité à me présenter comme déléguée et au CVL. Mais voilà, j'avais peur que ma timidité me freine. Malheureusement, je trouve que le CVL et de manière générale les élèves n'étaient pas très actifs dans mon lycée. Après, j'ai quand même fait des projets intéressants cette année, bien qu'encadrés par des profs. On avait par exemple un tutorat : je ne m'étais pas proposée l'année dernière parce que je me pensais incapable d'aider quelqu'un et finalement je l'ai fait cette année mais cette année le tutorat n'a pas fonctionné, les élèves de seconde ne venait plus etc. J'ai aussi eu l'occasion de travailler sur la politique européenne et de participer à une consultation citoyenne dans mon lycée liée à ça. Donc c'était enrichissant quand même. Je vais peut-être essayer de me renseigner sur les différentes assos de ma fac pour m'engager plus cette année :)

    3
    Jeudi 6 Septembre 2018 à 21:24

    Contente d'avoir cet article cette année, tu as fait germés dans mon esprit quelques bonnes idées^^

    4
    Vendredi 5 Octobre 2018 à 21:16

    J'ai lu ton article avec beaucoup d'intérêt mais je ne suis pas vraiment d'accord avec tout.

    Je ne suis pas une grande mangeuse de viande mais je comprend les carnivores qui étaient choqué de ne pas avoir leur dose ! Je sais pas il y avait juste a remplacer le steak ou la viande par un steak de fromage pour 11 personnes. L'imposé a tout le monde, je trouve ça révoltant.

    Sinon je trouve le reste plutôt cool !

    • Voir les réponses
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :